LES SAUTEURS

 

un film de Moritz Siebert, Estephan Wagner, Abou Bakar Sidibé

 

 

 

Tu es mon refuge. Tu peux me rejeter, mais tu ne peux plus m'ignorer.

 

 

A la frontière marocaine se trouve la ville de Melilla, une enclave espagnole entre l’Afrique et l’Europe. Sur la montagne qui la surplombe, un millier de migrants africains contemplent la barrière qui les sépare de «l’Eldorado». Abou est l’un d’entre eux - le filmeur et le filmé. Armé de sa petite caméra il témoigne de sa vie quotidienne et de ses nombreuses tentatives pour sauter la fameuse barrière.
A chaque tentative ratée, après avoir affronté les barbelés, les sprays automatiques au poivre et les autorités, chacun retourne au Mont Gururu, récupèrer de la nourriture dans les villages voisins. Chacun de ces hommes tentent de maintenir un semblant de communauté et d’entraide, dans l’espoir de survivre ensemble à ce drama quotidien et de garder confiance aussi bien en eux qu’en leur destin. 
 

 

Dès le 5 avril 2017 au cinéma.
 

AVANT-PREMIERE Mardi 04 avril 2017 à 19h30 à La Gaîté Lyrique (Paris)

AVANT-PREMIERE Jeudi 06 avril 2017 à 19h30 au Reflet Médicis (Paris)

Projections suivies d'un échange avec Abou Bakar Sidibé. 

DOCUMENTAIRE DCP - 5.1 - 2016 - Danemark - 82min 

 

TITRE ORIGINAL LES SAUTEURS

LANGUE Français 

PRODUCTION Final Cut for Real Signe, Byrge Sørensen, Heidi Elise Christensen 

DOSSIER DE PRESSE
 

REALISATEURS

Moritz Siebert est né le 27 Août 1973 à Stuttgart.
Initialement formé à Berlin en tant que médecin et anthropologue culturel, Moritz a étudié le cinéma documentaire (avec Estephan Wagner) à l’École nationale du cinéma et de la télévision au Royaume-Uni. Ses films primés comprennent Long Distance (2009), My Name is Karl (2008, nominé au meilleur documentaire UK à Britdocs, Oxford) et Belgrade Backspin (2005, co-dirigé avec Anne Misselwitz, meilleur documentaire au Palais Festival du Film Balchik).

Estephan Wagner est né le 4 Juin 1976 à Viña del Mar, au Chili.

Monteur en Allemagne, ses travaux ont remporté plusieurs prix internationaux, notamment à la Berlinale. Il a monté plusieurs films et documentaires indépendants, principalement pour la télévision et diffuseurs internationaux (ARTE, ARD, BBC, DR). Il reprend ses études et étudie le cinema documentaire (avec Moritz Siebert) à l’École nationale du cinéma et de la télévision. Ses projets ont connu un succès auprès des festivals internationaux (17 prix) et de nombreuses chaines européennes. LES SAUTEURS est son premier long-métrage.

Abou Bakar Sidibé est né à Kidal, au Mali.
Diplômé en anglais, il a travaillé en tant que professeur, vendeur de téléphones cellulaires, travailleur sur des chantiers et trésorier entre les bureaux de Western Union dans le village marocain et les gens sur le mont Gurugú. LES SAUTEURS est son premier film.